III Création d’une école des arts vivants à N’Djamena

 

A l'heure actuelle en Afrique, il n'existe aucune école des Arts Vivants qui dispense un diplôme d’Etat. Pour cette raison, Ndam Se Na veut élaborer le projet d’une école des Arts Vivants à N’Djamena pour des jeunes créateurs du Tchad, d’Afrique et d’autres pays du monde. Ndam Se Na veut changer cette situation. L’école que l’association désir de créer s'inscrira dans la poursuite de ce travail de sensibilisation entamé par Ndam Se Na. Avec la collaboration de professionnels de l’art et de la science, Ndam Se Na veut offrir la possibilité aux jeunes talents africains de développer leur langage artistique en théorie et en pratique. 

La création d'une école des Arts Vivants en Afrique de l’ouest est primordiale parce qu'actuellement, un nombre de jeunes talents se trouvent dans l'incapacité de financer leur formation en Europe et que, quand bien même ils disposeraient des financements, une formation en Europe est incapable de protéger leur racines culturelles de la même manière que le ferait une école Africaine. C'est pourquoi l’association souhaite créer un lieu où l’héritage artistique de l’Afrique pourra être à la fois conservé, développé et valorisé.